Travaux d’isolation énergétique : maison & copropriété, tous concernés !

À l’heure où l’on tient autant à la planète qu’à son portefeuille, les questions d’économie d’énergie et celles de l’écologie sont intimement liées. Et s’il y a bien un endroit où l’on peut mettre en place de vraies solutions durables, c’est chez soi ! Et pour cela, les possibilités d’amélioration ou même de rénovation énergétique sont nombreuses et accessibles. Et avec ilek, on a tout ce qu’il faut pour vous aider en ce sens.

Voilà pourquoi on vous propose aujourd’hui de jeter un oeil attentif à votre logement, afin de connaître point par point les zones où il est possible de faire des économies, et pourquoi pas aussi envisager des travaux grâce à la prime énergie (CEE – Certificat d’Economie d’Energie) et à l’aide de notre partenaire Pass’Renov.

Alors, que vous soyez en maison individuelle ou en immeuble, de nombreuses possibilités existent. On vous explique tout ce qu’il faut savoir et on vous donne toutes les clés pour améliorer l’empreinte de votre logement 🏠


Les travaux d’isolation en maison individuelle : faites le plein d’économies énergétiques

Travaux d'isolation : les aides, différents types de travaux et démarches

Oui, vous avez raison de l’aimer à ce point votre jolie maison ! Mais vous le rend-elle si bien ? Regardons ça ensemble.

Commençons par les faits : une habitation mal isolée, c’est en moyenne 30% de déperditions de chaleur par le toit, 25% par les murs, 15% par les fenêtres et 10% par le plancher bas. Tout de suite, on sent comme un coup de froid 🥶 Et quand on sait que les bâtiments mal isolés figurent parmi les principales causes de gaspillage énergétique, on pense tout de suite à notre chère 🌍

Vous l’avez compris, la priorité pour réduire considérablement votre consommation d’énergie sera toujours l’isolation de votre habitation, et cela aura aussi pour effet de limiter les déperditions thermiques.

Voilà donc 5 bonnes raisons de lancer des travaux d’isolation pour son chez-soi :

✅ faire de belles économies d’énergie : vos finances vont adorer 👌
✅ avoir un meilleur confort de vie : il fait toujours bon, même en plein hiver.
✅ augmenter la valeur patrimoniale de votre logement : ça aussi ça compte.
✅ faire un vrai geste durable pour l’environnement : ça, vous pouvez en être fier !
✅ obtenir l’aide de la prime énergie CEE : un coup de pouce bienvenu.

Et du coup, par où commencer ?

L’isolation des combles, la priorité 

C’est en effet la première étape à envisager car le potentiel d’économies d’énergie est vraiment important. Pour cela, deux techniques sont possibles en fonction des caractéristiques de celles-ci.

Si vos combles sont aménageables :

  • L’isolation par l’intérieur à l’aide de panneaux semi-rigides ou de rouleaux posés sous les rampants, en fonction de la charpente et de l’espace disponible.
  • L’isolation par l’extérieur grâce à la pose de panneaux de toiture porteurs.

Si vos combles sont “perdus” :

Pour les combles perdus, l’isolation est réalisée au niveau du plancher. Les principales techniques utilisées sont le soufflage, l’épandage d’isolant, la pose de rouleaux d’isolant et la pose de panneaux rigides.

L’isolation des murs, pour continuer

Ils sont la 2ème source de déperdition de chaleur. Leur isolation permet aussi d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique de votre logement et de réduire de 50% les pertes de chaleur ! Pour cela, 2 techniques sont possibles :

  • L’isolation des murs par l’extérieur : cette technique se traduit par la pose d’un isolant recouvert d’un revêtement de finition, comme un “manteau” d’isolant pour votre logement.
  • L’isolation des murs par l’intérieur : cette technique est moins coûteuse que la technique par l’extérieur mais elle a l’inconvénient de réduire la surface habitable.

L’isolation de vos fenêtres et de vos portes-fenêtres, un autre point important

Grâce à du double vitrage, ou même du triple vitrage, et pour les rénover, il y a là 2 solutions :

  • Le remplacement total de la fenêtre pour une meilleure performance thermique et acoustique.
  • Le changement de fenêtre en conservant le dormant de l’ancienne, à condition que le cadre soit en bon état.

L’isolation des planchers bas, pour terminer

C’est une autre zone grâce à laquelle on peur largement gagner en économie. Pour l’isoler, trois possibilités s’offrent à vous :

  • La technique d’isolation par le dessus grâce à la pose d’un isolant fixé sur la face inférieure du plancher.
  • La technique d’isolation par le dessous grâce à la pose d’un isolant sur le plancher, recouvert d’un revêtement.
  • La technique d’isolation par la pose d’un isolant entre les éléments de structure du plancher.

… mais la technique la plus simple reste l’isolation par le dessous.

Alors, quels sont les matériaux à privilégier pour l’isolation ?

La performance de votre isolation dépend aussi du choix des matériaux utilisés :

  • Les matériaux synthétiques comme le polystyrène expansé ou encore la mousse phénolique sont des isolants performants d’un point de vue thermique et phonique. Ils sont aussi très résistants mais peu écologiques toutefois ☝️
  • Les matériaux minéraux comme la laine de verre et la laine de roche sont synonymes de performance thermique et de résistance. ce sont les matériaux les plus répandus et ils se présentent généralement sous la forme de panneaux ou de rouleaux.
  • Les matériaux naturels ou biosourcés, alternatives écologiques ♻️. Ils sont issus de matières premières renouvelables d’origine végétale ou animale à l’instar de la laine de chanvre, la ouate de cellulose ou encore la fibre de bois. Ils sont très performants et offrent une véritable solution éco-responsable.Et vous l’aurez compris, cette troisième solution est bien celle que l’on adore et même que l’on vous recommande 🌍 💚

 

Un point sur les démarches et aides de l’État pour la réalisation de vos travaux d’isolation en maison individuelle


Voilà un bon coup de pouce pour vous aider… 👍 Pour lancer tout ceci, vous avez en effet droit à des aides au financement de vos travaux de rénovation énergétique.

  • Avec ilek, vous avez accès à la prime énergie CEE (Certificat d’Economie d’Energie), selon différents critères d’éligibilité : votre habitation doit dater d’au moins 2 ans et vos travaux doivent être réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. Oui c’est aussi simple que cela !
  • Comment l’obtenir ? Notre partenaire Pass’Renov vous propose un accompagnement aux petits oignons pour TOUTES vos démarches de travaux. Vous pouvez dès maintenant vous rendre sur cet espace pour simuler votre prime énergie ou demander aussi le bilan énergétique de votre logement.

 


Les travaux d’isolation en copropriété : là aussi, place aux économies d’énergie !

Notons avant tout que le secteur résidentiel représente 2/3 des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. C’est pas rien ☝️. L’habitat collectif a donc un véritable rôle à jouer dans la transition énergétique des territoires. Et là encore, l’enjeu de la rénovation est donc autant économique qu’écologique. Dans un logement en copropriété, se lancer dans un projet de rénovation énergétique est donc bien souvent un très bon moyen pour réduire fortement sa consommation d’énergie.

 

Alors, quels sont les travaux d’isolation à envisager en copropriété ?

Là aussi quelques chiffres pour illustrer : un immeuble en copropriété mal isolé c’est en moyenne 30% de déperditions de chaleur par les murs, 24% par la ventilation, 21% par les fenêtres, 9% par la toiture et 7% par le plancher bas. Ça fait réfléchir 😦

Travaux d'isolation : les aides, différents types de travaux et démarches

Parmi tous les travaux d’amélioration de rénovation énergétique possibles, celui de l’isolation reste la première source d’économies d’énergie ! Pour améliorer l’efficacité énergétique des logements en copropriété, il est parfois nécessaire de passer par des travaux globaux sur l’ensemble du bâtiment, de rénover en copropriété plutôt que de rénover chaque logement à titre individuel. C’est aussi une solution moins coûteuse qui n’a que des avantages !

Comme en maison individuelle, nous avons ici 5 bonnes raisons de lancer des travaux d’isolation en copropriété : de belles économies d’énergie pour vous et vos voisins, un meilleur confort de vie pour tout le monde, une augmentation de la valeur patrimoniale de votre logement, un vrai geste durable pour l’environnement et une aide grâce à la prime énergie CEE.

Alors, pour l’isolation d’un immeuble en copropriété, il existe des travaux simples à mettre en oeuvre et qui ne nécessitent pas d’autorisation administrative particulière :

  • l’isolation des combles et des planchers bas : cela consiste à renforcer ces zones stratégiques prioritairement pour réduire au maximum les déperditions thermiques. Une source d’économies incontestable.
  • l’isolation des réseaux de chauffage : comme le chauffage constitue souvent le premier poste de dépenses pour les copropriétaires (à hauteur de  25% du total des charges), et quand on sait que les déperditions de chaleur d’un réseau de tuyauteries mal isolé peuvent représenter jusqu’à 40% de la consommation d’énergie, des travaux d’isolation à ce niveau sont là aussi une vraie source économies !

Un dernier point concernant l’habitat collectif, même si certains des travaux d’économies d’énergie que l’on évoque ici sont simples à mettre en œuvre, un projet de rénovation nécessite l’engagement de l’ensemble des copropriétaires. Et une fois tout le monde mis d’accord, cela représente jusqu’à 25% de gains énergétiques et d’économies de chauffage. Ça vaut le coup d’aborder le sujet à la prochaine fête des voisins 😀

 

Un point sur les démarches et aides de l’état pour la réalisation de travaux d’isolation en copropriété


Ici aussi, vous avez droit à un coup de pouce … 👍 Pour votre copropriété, vous et vos voisins aussi avez le droit à des aides au financement de vos travaux de rénovation énergétique.

  • Avec ilek, vous pouvez demander la prime énergie CEE, il vous suffit de répondre à quelques critères d’éligibilité : votre habitation doit dater d’au moins 2 ans et vos travaux doivent être réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement.
  • Une fois encore, notre partenaire Pass’Renov vous accompagne pour vos démarches de travaux. Rendez-vous sur cet espace pour obtenir une simulation de votre prime énergie ou demander aussi le bilan énergétique de votre copropriété.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :