Bilan carbone ilek 2023 : le point sur nos émissions

Constance Lordon, 13 Mai 2024
img

Le bilan carbone, quézako ? Si vous n’avez jamais entendu parler de cette notion, ou que vous souhaitez comprendre l’impact de votre choix d’une énergie verte avec ilek, vous êtes au bon endroit. Le bilan carbone est une démarche normalisée internationale qui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre de l’ensemble des activités humaines. Ainsi, il est possible de comparer ces émissions dans le temps et entre entreprises : c’est pour cette raison que chez ilek, nous le réalisons chaque année depuis 3 ans. Et 2023 ne fait pas exception. En voici donc les résultats, et nous en sommes très fier·ères.


Pour commencer : comment ça marche un bilan carbone ?

Le bilan carbone intègre l’ensemble des émissions directes et indirectes d’une entreprise. Les émissions directes sont par exemple les consommations d’énergie nécessaires à la fabrication d’un produit. Les émissions indirectes concernent quant à elles les achats de biens ou services dans le cadre des activités de l’entreprise.

L’ADEME a récemment mis à jour sa méthodologie, avec 6 catégories de postes d’émissions :

Pour mesurer l’impact carbone d’une activité, nous utilisons des “facteurs d’émissions”. Ils nous permettent de mesurer l’impact d’un procédé, d’un produit ou d’un service sur l’ensemble de son cycle de vie. Par exemple, on sait qu’un kWh d’énergie éolienne représente 14g de CO2. C’est l’ADEME principalement qui met à disposition une base carbone, permettant de trouver l’ensemble des facteurs d’émissions disponibles.

Quand on parle d’émissions, on parle de différents gaz à effet de serre identifiés comme étant résponsables de changements climatiques. L’ensemble des mesures faites pour évaluer les facteurs d’émissions sont donc rapportées en “équivalent CO2” (souvent présenté comme TeqCO2, ou tCO2e), afin d’avoir une mesure unique et comparable.

On le voit, le bilan carbone est avant tout un outil d’estimation, basé sur des calculs de plus en plus poussés et documentés. Il nous donc semble être un outil clé afin de suivre au fil des années nos actions et leurs impacts 🌍.

Le bilan carbone d’ilek en 2023

En 2023, notre bilan carbone était de 17 453 tCO2e, contre 17 064 tCO2e en 2022 : la bonne nouvelle, c’est que malgré une forte croissance (avec des client·es de plus en plus nombreux et nombreuses 🎊), nous avons réussi à maintenir des émissions stables.

Sans surprise, c’est toujours notre cœur d’activité qui émet le plus de gaz à effets de serre. L’énergie vendue représente 89% de nos émissions de CO2. Même avec une énergie décarbonée, le bilan carbone est un bon rappel que l’énergie la plus verte est celle que l’on ne consomme pas !

La part de l’énergie dans notre bilan carbone a réduit par rapport à l’année dernière, où elle représentait 95% des émissions :

  • La consommation d’énergie globale de nos client·es a baissé entre les deux années, malgré l’augmentation du nombre de client·es. La consommation moyenne par client·e a diminué de 26% entre 2022 et 2023. Les efforts de sobriété (choisis ou subis face à la crise énergétique) se répercutent donc dans notre bilan !
  • Et de l’autre côté, la croissance de l’entreprise augmente les frais et donc les émissions indirectes.

Si l’on regarde notre bilan carbone par rapport au nombre de client·es, on estime le bilan carbone à 112kg de CO2 par contrat en 2023, contre 146kg de CO2 en 2022. Passer à l’énergie verte, mais aussi mieux et moins la consommer grâce à nos conseils sobriété réguliers, c’est un vrai plus pour baisser son empreinte carbone individuelle. Pour rappel, pour rester dans les limites d’émissions fixées à Paris lors de la COP21, chaque citoyen doit ramener son empreinte carbone à 2 tonnes de CO2 par ans, contre 9 tonnes de CO2 en moyenne actuellement.

Au total, notre bilan carbone par client·e a diminué de 23% en un an. Et nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin : en 2024, nous poursuivons nos efforts de sensibilisation et le développement de nos outils de suivi de consommation pour permettre à nos clients d’économiser toujours plus d’énergie.

Zoom sur les émissions liées à l’énergie

🐮 Si le biométhane compte pour seulement 36% de la consommation d’énergie d’ilek, il représente en revanche 66% des émissions de CO2 liées à l’énergie. A l’inverse, l’éolien qui représente 49% de la consommation ne représente que 28% des émissions.

Pour mieux comprendre ces écarts, on peut voir sur le graphique ci-contre les différences d’émission par kWh d’énergie consommée en fonction des sources d’énergie.

À titre de comparaison avec les énergies fossiles, le charbon émet 1,06kg de CO2 par kWh, soit 10 à 175x plus que les énergies renouvelables

En tant que citoyen, comment agir ?

La bonne nouvelle, c’est que plusieurs actions simples peuvent vous permettre de faire baisser l’impact carbone imposé à notre planète, et ce dès aujourd’hui :

  1. En réalisant votre bilan carbone personnel, grâce au calculateur de l’ADEME : vous verrez ainsi où sont vos forces et vos faiblesses, et par où commencer pour réduire votre impact.
  2. En choisissant ilek pour l’énergie de votre logement : vous l’aurez compris, consommer de l’énergie verte et locale, c’est faire concrètement baisser son bilan carbone.
  3. En questionnant les marques, entreprises et services que vous consommez au quotidien : des bilans carbone ont-ils été réalisés par ses acteurs, sont-ils accessibles, et des actions sont-elles mises en place ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Bienvenue chez nous !

Damien, 26 Sep 2019

Il y a du changement chez ilek 🌿

Julien et Rémy, 04 Oct 2022

img
10 minutes
Le droit à la déconnexion chez ilek

Constance Lordon, 30 Mai 2024

Cap sur 2020 chez ilek

Julien Chardon, 23 Jan 2020

10 nuances de vert pour 2023

Damien, 10 Jan 2023

Choisissons l’origine de notre énergie

Julien Chardon, 11 Déc 2018