Le compost obligatoire en France depuis janvier 2024 ?

Damien, 18 Juin 2024
img

Devrons nous tous demain composter nos déchets, quel que soit notre habitat ? Et si je n’ai pas de composteur à la maison, suis-je hors la loi depuis le 1er janvier 2024 ? Depuis la mise en place de cette nouvelle disposition de loi au début de l’année, les questions sont nombreuses, et souvent sans réponse. Alors que les semis, plantations et autres paillages battent leur plein, ilek vous propose un dossier complet pour faire toute la lumière sur ce sujet au coeur de nos jardins.


Ce que dit la loi

Depuis le 1er janvier 2024, ce sont les collectivités qui ont l’obligation légale de proposer des solutions de tri des biodéchets à leurs habitants dans le cadre du service public de gestion des déchets. Une décision qui fait suite à une directive européenne sur les déchets, et à la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’économie circulaire de 2020.

Très concrètement, vous n’avez donc pas l’obligation d’installer dès aujourd’hui un composteur chez vous !

Cependant, cette nouvelle loi va conduire les collectivités à vous proposer des solutions de gestion de proximité ou de collecte séparée de biodéchets. Des dispositions locales et adaptées à chaque territoires, dont vous serez informés directement par votre service de collecte de déchets habituel.

Chaque collectivité est libre de définir l’organisation qui lui convient le mieux : collecte en porte à porte ou en point d’apport volontaire, proposition de composteurs individuels pour ceux qui le souhaitent, mise en place de composteurs de quartier ou en pied d’immeuble. Les solutions de tri sont multiples, souvent mixtes, et dépendent de chaque territoire, de sa typologie et du schéma de gestion des déchets de la collectivité en charge de ce service public.

Pourquoi trier les biodéchets à la source ?

Quand on parle de biodéchets, de quoi parle t’on ? Ce sont en réalité deux sortes de déchets : d’une part, les déchets alimentaires comme les déchets de cuisine, les restes de repas, ou les produits périmés ou non consommés. D’autre part, sont aussi concernés les déchets issus de l’entretien des parcs et jardins, les tontes de pelouse, tailles d’arbustes et autres feuilles mortes. Aujourd’hui, un tiers du contenu des poubelles ménagères des français est par exemple constitué de déchets alimentaires (soit 83 kg de déchets par habitant et par an).

Composés à 80% d’eau, les biodéchets sont actuellement soit incinérés au prix d’une dépense énergétique considérable, soit enfouis, libérant ensuite de grandes quantités de méthane (un gaz au pouvoir réchauffant 25 fois supérieur à celui du CO2). En triant les biodéchets, plus de 800 000 tonnes de gaz à effet de serre pourraient ainsi être évités chaque année. Et ce n’est pas tout !

Que vont devenir les biodéchets s’ils sont collectés ?

La bonne nouvelle, c’est que des solutions existent déjà pour transformer ces déchets en ressources, et l’une d’entre elles est un procédé bien connu des clients d’ilek : la méthanisation. Très concrètement, ce dispositif permet de transformer les biodéchets en biométhane, un gaz 100% renouvelable injecté directement dans le réseau de gaz de ville (à la place du gaz naturel, très polluant).

Et celles et ceux qui parlent le mieux de cette filière, ce sont encore nos producteurs et productrices de biogaz. On vous laisse avec Delphine, qui va tout vous expliquer :

Et puis le compost, c’est aussi transformer un déchet en un amendement naturel pour les sols, capable de remplacer des engrais chimiques encore trop largement utilisés : une forme de retour aux sources, en quelques sortes 🌻. La revitalisation des sols peut ainsi se faire à l’aide de ressources renouvelables et disponibles en abondance partout sur le territoire.

Je préfère composter à la maison, comment faire ?

Contactez votre mairie ou votre service local de gestion des déchets ! De nombreuses collectivités offrent des composteurs à tarif réduit ou même gratuitement pour encourager le compostage à domicile. Notre conseil : renseignez-vous également sur les ateliers de compostage qui peuvent être organisés près de chez vous pour vous aider à démarrer.

Une fois que vous avez votre composteur, commencez à y ajouter vos déchets de cuisine organiques, comme les épluchures de fruits et légumes, les coquilles d’œuf, et le marc de café. Évitez les produits laitiers, la viande, ou les déchets plastiques, même ceux étiquetés compostables. Mélangez régulièrement votre compost et maintenez-le légèrement humide pour faciliter la décomposition.

Une fois les matières décomposées, le compost est prêt : il ne reste plus qu’à l’utiliser pour fertiliser vos plantes, vos fleurs, ou encore votre jardin 🪴. Alors, à vous de jouer !

Plus d’infos

img

À propos de l’auteur(e)

Damien a rejoint ilek en janvier 2019 pour mettre en valeur le travail et l’engagement quotidien de nos producteurs et productrices d’énergie. Passionné de territoire, d’environnement, de nature et d’écologie, il accompagne depuis nos partenaires. Le petit bonus : un super accent toulousain !

auther-image

Ces articles peuvent vous intéresser

Choisissons l’origine de notre énergie

Julien Chardon, 11 Déc 2018

10 nuances de vert pour 2023

Damien, 10 Jan 2023

Bienvenue chez nous !

Damien, 26 Sep 2019

Cap sur 2020 chez ilek

Julien Chardon, 23 Jan 2020

Il y a du changement chez ilek 🌿

Julien et Rémy, 04 Oct 2022

img
10 minutes
Le droit à la déconnexion chez ilek

Constance Lordon, 30 Mai 2024