Le gaz vert en France, quelle production en 2018 et après ?

Une unité de méthanisation vient d’être construite sur l’exploitation de votre voisin agriculteur ? Vous avez récemment lu l’un des nombreux articles publiés sur le biogaz et son développement en France ? Quoi qu’il en soit, vous avez certainement remarqué qu’on parle beaucoup de cette nouvelle énergie renouvelable ces derniers temps 🌱 Pour y voir plus clair, on vous propose de faire un état des lieux de la production de gaz vert à ce jour en France. Plein gaz !

Une énergie aux nombreux avantages

Pourquoi miser sur le gaz bio comme énergie renouvelable à développer ? 🧐 C’est l’une des questions posée par la France dans le cadre de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) : un document de référence publié le 25 janvier 2019, dont l’objectif est d’orienter la politique énergétique nationale jusqu’en 2028. En clair, la France souhaite atteindre la neutralité carbone en 2050, et doit pour cela mobiliser tous les acteurs de la filière énergie, car il y a du boulot 💪

Mais alors, le gaz bio dans tout ça ? L’Etat a décidé d’accélérer son développement, en s’appuyant notamment sur la méthanisation des déchets agricoles : les fameux agriculteurs auprès de qui ilek vous propose d’acheter le gaz pour votre maison 🙂 Avec 5,5 TWh de biogaz produit par la méthanisation agricole en 2016, l’objectif est de multiplier la production par 4 d’ici à 2028.

Une énergie choisie en raison de ses nombreux avantages :

  • En utilisant les déchets agricoles et leur décomposition naturelle, la méthanisation transforme les déchets en ressources. Le gaz ainsi produit peut être injecté sur le réseau général, et le digestat issu de la transformation dispersé dans les champs pour les fertiliser. Une vraie économie circulaire !
  • Avec des qualités techniques controlées au quotidien, le gaz bio est une énergie renouvelable au service de multiples secteurs tels que le transport, l’industrie, ou encore l’habitat
  • Pour chaque kWh de gaz bio produit, c’est une économie de 225 grammes de CO2 par rapport à l’extraction d’un gaz naturel
  • Vendu directement aux particuliers par des fournisseurs comme ilek, le gaz bio représente une nouvelle source de revenu pour les agriculteurs français

Pour tout savoir sur la PPE, c’est par ici.

Le gaz bio en 2019 ? Etat des lieux

Et alors le gaz bio en France, cela représente quoi aujourd’hui ? Même si elle est encore en phase de développement, la filière alimente déjà près de 60 000 logements avec une énergie renouvelable, soit une puissance installée de 1 285 GWh. Les installations de méthanisation agricole (653 GWh de puissance installée) se situent principalement dans le nord et le sud de la France, bien qu’aucune spécificité géographique ne soit nécessaire (un méthaniseur, ce n’est pas une éolienne).

En janvier 2019, on dénombre 81 sites de production du biogaz en fonctionnement. Ça en fait des déchets revalorisés pour alimenter vos maisons 🏡

Et ensuite, nous direz-vous ? Pour anticiper la forte croissance des installations et assurer un développement harmonieux, la France a décidé d’établir un registre des installations à venir. Fin 2018, celui-ci comprenait déjà 661 projets, qui représentent à eux seuls 14 TWh par an d’injection de biométhane, soit près du double de l’objectif fixé par la PPE à horizon 2023. Ça en fait des nouveau ménages alimentés (1,6 millions de clients en moyenne) ! 💨

Pour suivre en direct le développement et la production de biogaz en France, c’est ici.

Envie de changer pour un gaz renouvelable ?

Grâce au choix de certains producteurs de destiner leur gaz aux particuliers, il est désormais possible de choisir un gaz renouvelable et vert pour votre maison 🎊

En tant que pionnier et pour fêter ses deux ans, ilek a choisi de développer la première offre de gaz bio 100% français. Depuis décembre 2018, vous pouvez donc choisir une énergie totalement verte pour votre maison. Du gaz et de l’électricité renouvelable chez-sois, c’est plutôt chouette non ?

Aujourd’hui, deux producteurs ont fait le choix de rejoindre la famille ilek, et vous proposent un gaz 100% français et renouvelable issu de la méthanisation. Près de Brest et de Strasbourg (on vous l’avait dit, le biogaz, c’est le nord), ce sont deux familles d’agriculteurs qui ont choisi de diversifier leurs activités, augmenter leurs revenus, le tout en participant à l’évolution du parc énergétique français renouvelable. Alors, envie de les soutenir ?

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :