La tribune de Marie : « Moi aussi, je m’engage dans le Bleu Blanc Vert ! »

La démarche nous tient à coeur depuis nos débuts chez ilek. Et depuis que nous avons mis des mots dessus, le mouvement Bleu Blanc Vert ne fait qu’accroître encore notre engagement pour l’environnement et le local, et cela va bien au-delà du seul domaine de l’énergie comme en témoigne notre chère Marie. Car c’est aussi dans la somme des convictions et des actes individuels comme les siens que nous concevons la force de notre engagement chez ilek. Et avec des personnes comme Marie, autant dire qu’il y a de l’espoir pour notre belle 🌍

Marie est donc conseillère en énergie verte ilek et le moins que l’on puisse dire c’est que ce métier colle à ses valeurs et à ses engagements au quotidien. Elle nous raconte sa vision du Bleu Blanc Vert à l’occasion d’une petite interview. La parole est à toi Marie 🎙



Bonjour Marie, alors pour commencer dis-nous… quelle écolo es-tu au quotidien ?

Bonjour ! Alors moi c’est simple, je suis une écolo convaincue, et je cherche aussi à être convaincante. À la base j’essaye de réfléchir à ce que je consomme au quotidien, pour le vestimentaire ou l’alimentaire par exemple, ou bien pour mon énergie bien sûr 😎 Comme beaucoup, j’essaye d’avoir une consommation la plus responsable possible. Je suis dans une optique zéro déchet et fait en sorte de réduire, recycler, et réutiliser au max. Les fameux 3R en somme ♻️

Dans tout ça, ce qui importe aussi pour moi c’est de savoir où va mon argent et à quoi il peut servir à travers ce que j’achète. Je privilégie donc autant que possible le local et les achats pouvant soutenir des causes environnementales.

Et puis aussi quand je le peux, je cherche à convertir autour de moi en proposant les alternatives éco-responsables que je connais. Je ne force personne, j’essaye juste de montrer la voie à celles et ceux qui le souhaitent avec des solutions simples. Et quand ça marche je suis contente. Un peu comme dans mon travail chez ilek d’ailleurs 😄

 

Et justement, comment vis-tu ton engagement avec tes missions chez ilek ?

Mon boulot est très cool pour ça ! Chez ilek, je travaille en direct avec les clients ou même avec de futurs clients. Et ce que j’apprécie c’est surtout de pouvoir sentir que chaque jour j’emmène un peu plus de monde sur le chemin d’une énergie plus verte et meilleure pour la planète. Avec mon travail, je sais que je m’inscris dans une mission qui va au-delà de ma seule consommation personnelle. Je sens que ce que je fais contribue petit à petit à faire changer les choses.

Et puis j’aime me dire aussi que je partage les même valeurs que mon entreprise. C’est une chose carrément appréciable mine de rien !

Et dans tout ça, que penses-tu du mouvement Bleu Blanc Vert lancé par ilek ?

Pour moi le Bleu Blanc Vert tel qu’on le décrit chez ilek c’est une évidence !

Aujourd’hui, c’est important qu’une entreprise s’engage sur un tel sujet au-delà de seulement dire « vous voyez, j’ai mis du vert, je suis écolo ». Là chez ilek, on montre ce que l’on dit, et on convie aussi tout le monde dans cette voie, y compris d’autres entreprises d’autres domaines. Et ce que je trouve bien c’est que ce mouvement Bleu Blanc Vert, il a son Manifeste qui dit haut et fort ce que l’on pense et ce que l’on fait concrètement.

C’est une démarche véritable, on n’est clairement pas dans du greenwashing chez ilek ✊ et personnellement j’en suis fière !

Par exemple, dans les relations que nous bâtissons avec nos producteurs partenaires, on est intransigeants sur le fait de n’avoir que des producteurs d’énergies renouvelables et engagés pour l’environnement. C’est quand j’ai eu la chance de rencontrer Martial, un des producteurs d’hydroélectricité historiques d’ilek, que j’ai vraiment pu m’en rendre compte. Car au-delà des installations, c’est aussi l’humain qui prévaut dans toute cette démarche, et quelqu’un comme Martial en est un bel exemple car il est profondément engagé et va justement dans le sens du Bleu Blanc Vert. C’est quelqu’un qui ne lésine pas sur le respect de la biodiversité autour de son site. Pour lui c’est une priorité ! Il s’est d’ailleurs engagé aussi dans d’importants projets de rénovation pour rendre sa centrale de Grépiac plus performante tant énergétiquement qu’écologiquement. Quand j’ai vu ça, je me suis dit qu’entre son engagement, le nôtre et celui de nos clients, il y avait là une belle boucle vertueuse.

Et d’ailleurs, qu’est-ce qui t’a le plus marqué finalement lors de cette visite ?

Dans cette rencontre avec Martial, ce que j’ai remarqué aussi c’est son attachement à sa région. Le fait qu’il soit là en Haute-Garonne depuis si longtemps a une influence dans toute sa démarche. En discutant avec lui on peut se rendre compte que le local est un point central dans toute son entreprise. De la même manière qu’un consommateur ilek tient à savoir d’où vient son énergie, lui tient à savoir qu’elle peut être vendue à des personnes de sa région, et tant qu’à faire par une entreprise de sa région, en l’occurence ilek 🤘

Et au final dans tout ça, je suis contente de voir que ce que je dis au quotidien dans mon travail, ce sont des choses qui existent et pas du greenwashing ! Avec des échanges comme celui-ci avec Martial, on devient en quelque sorte porte parole de ce fameux mouvement Bleu Blanc Vert, car on en connaît les détails techniques mais aussi humains qui sont à la base de ce que l’on propose. C’est donc hyper important ce genre de liens, car quand on parle de circuit court, chez ilek on sait qu’il y a du concret derrière.

Voilà, c’est cet aspect humain qui m’a beaucoup marquée. Ce n’est pas quelques chose qui vient automatiquement à l’esprit de nos clients quand on les a au téléphone, mais c’est une vraie valeur qui, en plus de valider nos engagements, montre la sincérité et la réalité humaine de notre activité en directe avec ces producteurs régionaux.

Pour moi c’est clairement ça le Bleu Blanc Vert.

Un dernier mot ?

Alors le premier qui me vient c’est « gabare »… 😅

Bon plus sérieusement, pour en revenir à notre sujet, je pense comme beaucoup que nous sommes à un moment clé et que toutes les démarches qui permettent un changement réel sont importantes, et pas uniquement dans l’énergie.

Alors oui, moi aussi je m’engage dans le Bleu Blanc Vert ! Pas seulement pour ilek d’ailleurs ! Je le fais dans mon quotidien, pour ma planète, pour mes proches et parce que ce mouvement est une suite d’actes que l’on peut toutes et tous mettre en place simplement. Aujourd’hui dans l’énergie comme dans tous les domaines, nous pouvons consommer plus local et plus vertueux pour la planète. Alors allons y ensemble 💪

Merci Marie !

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :