L’onboarding : ou comment chouchouter les nouveaux arrivants chez ilek

C’est un tout nouvel onboarding qu’ont vécu les nouveaux·elles collaborateurs·rices chez ilek ces dernières semaines. Il ne s’agit plus de se contenter de la traditionnelle présentation de l’entreprise : on prend le temps pour accueillir chacun·e, présenter chaque équipe et ses enjeux clés, aborder le secteur de l’énergie… Le tout sans oublier le savoir être dans l’entreprise avec un temps consacré à la diversité et l’inclusion, et une sensibilisation au harcèlement sexuel, ce qui a touché les nouveaux arrivants.

 

Petits pains au chocolat (ou chocolatines pour les puristes du Sud Ouest), déjeuner végétarien, matériel prêt et collègues chaleureux, c’est un accueil aux petits oignons dans les locaux de l’entreprise à Toulouse qu’ont vécu les nouveaux ilekien·nes arrivé·e·s ces derniers mois. Les premiers retours sont unanimes : “une bonne humeur omniprésente, des valeurs engagées et pas que ‘sur le papier’. On s’est senti·e·s tout de suite à l’aise et intégré·e·s, pas de pression, les locaux sont géniaux, les collègues à l’écoute… on est vraiment chouchouté·e·s dès notre arrivée !” 😄  témoigne Ilan, conseiller client.

“Je n’ai jamais vécu un onboarding de cette qualité en présentiel dans une entreprise”
– Mallaury, Social Media Manager

Pour Eléa, responsable RSE et culture d’entreprise chez ilek, les premiers jours sur un nouveau poste sont un moment clé et décisif pour la réussite de l’intégration. “Il s’agit de la première impression réelle que l’employé·e aura du fonctionnement de l’entreprise. Nous avons donc tout intérêt à soigner cette arrivée !”, sourit-elle. D’autant plus que 90 nouveaux collaborateur·rice·s arriveront d’ici la fin de l’année. Mission accomplie d’après les premier·e·s concerné·e·s : “c’est la première fois que je commence par deux journées d’intégration comme celles que l’on a vécues, confie Mallaury, Social Media Manager chez ilek. Sans appréhension, bien entouré·e·s, en confiance, on s’est sentis chaleureusement accueilli·e·s”. Bien que plus de la moitié des salarié·e·s soit en télétravail à 100%, le temps d’onboarding se fait désormais à Toulouse pour tous a minima les deux premiers jours, dans les locaux de la “station verte”, surnom affectueusement donné aux bureaux d’ilek par les équipes.

Inclusion, diversité et sensibilisation au harcèlement sexuel au menu

Durant la deuxième journée d’intégration, une sensibilisation à l’inclusion, la diversité et au harcèlement sexuel a été ajoutée au programme. “Il est important que les équipes soient dès les premiers jours familiarisées avec des valeurs qui nous tiennent à coeur chez ilek”, affirme Pénélope, DRH. Un temps d’échange où chacun·e a pu partager sur ses expériences passées, moment qui n’a laissé personne indifférent. Melissa, conseillère cliente a été touchée : “le visionnage des vidéos de témoignages est un moment où l’on s’est tou·te·s senti·e·s interpelé·e·s, confesse-t-elle. Au final, cela nous a permis de mieux comprendre les bons et mauvais comportements et agir en conséquence”. Pour Romain, knowledge manager, c’est un signe : “le fait que l’on en parle dès notre arrivée au sein de l’entreprise montre que si un jour, on est victime ou témoin de ce genre de discrimination, les managers sauront réagir et ne mettront pas cela sous le tapis”.

“Cela devrait être mis en place dans toutes les entreprises ! Il y a encore du chemin à faire mais avec des ateliers comme celui-ci, on peut réussir à faire changer des mentalités”
– Melissa, conseillère en énergie verte

Quoi qu’il en soit, chez ilek, on met l’accent sur le fait que tou·te·s sont concerné·e·s par l’intégration dans l’entreprise. “Ce n’est pas seulement l’affaire des RH, explique Eléa, en charge de la RSE et la culture d’entreprise. Managers, collègues, même les cofondateurs : on se mobilise tous pour que nos futur·e·s salarié·e·s se sentent bien accueilli·e·s”. Et si l’intégration dans l’entreprise est importante, la vie et l’évolution des équipes n’en est pas moins délaissée, assure-t-on côté RH. De l’ouverture du télétravail en Europe, à la mobilité interne facilitée et mieux cadrée, de nombreuses dispositions sont prises pour le bien-être des salarié·e·s, une façon de conserver les talents le plus longtemps possible et oeuvrer tous ensemble à la transition écologique.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :