Dévorer le final de Game of Thrones sans enflammer sa facture, mode d’emploi

Fans de la série ou novices dans la bataille pour le trône de Westeros, vous brûlez certainement d’impatience dans l’attente de la sortie du dernier épisode de la série, ce 19 mai prochain. Chez ilek comme ailleurs, les théories s’enchainent autour de cet ultime temps fort, qui signera aussi la fin de la série. Alors plutôt que de vous révéler nos pronostics sur l’épisode final, on a préféré réfléchir à son effet sur la consommation électrique (déformation professionnelle oblige). Explications ⬇️

Saison finale et pic d’audience, ça chauffe dans les foyers

17,4 millions de téléspectateurs pour le premier épisode de la saison 8 de la série HBO, c’est le chiffre record enregistré lors de sa sortie le 14 avril dernier. Et avec une consommation moyenne par téléviseur de 50 Wh, ajouté aux 18Wh consommés en moyenne par une box internet et un décodeur tv, ça en fait de l’énergie ⚡️ 514,43 MWh très exactement ! 

Une sur-consommation qui s’explique par l’engouement provoqué par la série et le phénomène d’urgence constaté à la sortie de chacun de ses épisodes. Terrorisés par la perspective d’un spoil, les fans de la série se ruent sur les plateformes de streaming et autre services de vidéo à la demande à chaque nouvel épisode (oui oui, nous aussi on doit l’admettre, on a très peur). Résultat : des pics de consommation massifs à l’échelle française et mondiale. Et qui dit consommation dit facture.

Si l’ensemble de la consommation électrique provoquée par la sortie de l’épisode 1 de la saison 8 de Game of Thrones avait été rassemblée sur une facture, celle-ci s’élèverait à 74 695 236€.

Alors, comment faire pour continuer à dévorer notre série préférée sans multiplier les dépenses énergétiques ?

Nos conseils pour profiter de votre série sans exploser le compteur

Vous ne pouvez pas attendre plus de 24h avant d’en savoir plus sur la folle histoire de Jon et Daenerys mais vous ne voulez pas dépasser votre consommation électrique ? Votre impact sur la planète vous préoccupe et vous ne voudriez pas le multiplier à cause d’un trône sûr-convoité ? Chez ilek on a quelques solutions à vous proposer 🎉

  • Couper un maximum d’équipements avant et pendant le visionnage de votre épisode : après tout, le meilleur moyen de ne pas se faire spoiler n’est il pas de couper son téléphone pour la journée ?
  • Eviter la sûr-consommation engendrée par les soirées Game of Thrones. Les pop corn au micro-onde sont-ils vraiment nécessaires ? Le souffle du dragon nous semble déjà très satisfaisant…
  • Regarder l’épisode en famille ou entre amis 👋 Ne la jouez pas perso, c’est toujours sympa de partager des moments forts en émotion (et on est d’accord, chaque épisode en est un)
  • Choisir un fournisseur vert pour compenser votre empreinte carbone. Drakaris fait des ravages, et si on soulageait un peu la planète ?

Vous l’aurez compris, loin de nous l’idée de vous faire la morale. Même si vous choisissez de commenter en live votre visionnage ou dévorer des paquets entiers de bonbons, on ne vous en voudra pas, c’est promis 🙂

Série et binge-watching, quels effets sur la consommation ?

Et d’ailleurs, il n’y a pas que Game of Thrones qui a un effet sur votre facture ⚡️ Si comme certains d’entre nous vous dévorez de nombreuses séries, vous vous êtes peut-être déjà demandé ce que cela représentait. On a fait le calcul pour vous !

En décidant d’enchainer les 10 saisons de Friends (soit 88 heures de visionnage) par exemple, vous augmenterez votre consommation de 6 kWh, soit l’équivalent de 6 cycles de lave linge.

Voilà, maintenant vous avez une idée de ce que représente cette part de votre activité quotidienne sur vos factures d’énergie.

Pour aller plus loin, « warming is coming »

Et si malgré son effet certain sur la consommation électrique des français, Game Of Thrones était aussi un parallèle poignant avec la menace climatique ? Le média The Conversation a récemment travaillé sur ce sujet, et les références sont nombreuses.

« Winter is coming », c’est en effet une menace climatique évidente pour les habitants de Westeros, qui visiblement sont plus préoccupés par celui ou celle qui s’assiéra sur le trône de fer. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? ❄ Sans parler des « sauvageons » et leur grande migration au sud du mur pour survivre à un épisode de froid qui s’annonce dévastateur; référence évidente aux réfugiés climatiques, qui selon l’ONU pourraient représenter 150 à 300 millions d’individus d’ici 2050.

Et si la famille Stark, dont la jeune Arya apparait comme l’une des clés de cette équation climatique, était finalement la seule à réelle prendre en compte cette menace ? Cette jeune frondeuse déterminée, nous rappelle d’ailleurs Greta Thunberg, qui combat elle aussi mais dans la vraie vie de nombreuses menaces pour la planète 🌍

Réponse prochainement ! Alors il ne nous reste qu’à vous souhaiter un bon visionnage 😉 Et n’oubliez pas, « winter is here ».

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :