On vous dit tout sur la fabrication du gaz bio et du biométhane !

Gaz bio, biométhane, on vous dit que c’est 100% français mais encore faudrait-il savoir comment on fabrique du biogaz pour en être sûr. Chez ilek, on souhaite être super transparent avec nos clients, alors on vous explique TOUT sur notre nouvelle offre. 

Une recette à base de déchets 🗑️

On mélange les déchets

Tout commence par des… déchets. La première étape dans le processus de fabrication de biogaz est l’alimentation en déchets : un peu de recyclage. ♻️

Pour fonctionner, une unité de méthanisation doit être alimentée tout au long de l’année par différents types de déchets. Vous me direz, nous produisons des déchets au quotidien, ce n’est pas ce qu’il manque. Cependant il faut une certaine qualité de déchets. Par exemple sont utilisés: les résidus de cultures (oignons, pommes de terre…), les déchets de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, des déchets agricoles et ménagers ou même les boues de stations d’épuration. Les agriculteurs détiennent 80% de ces déchets. Grâce au biogaz, les déchets deviennent en fait une ressource renouvelable. 

La brasserie des déchets : la méthanisation 👨‍🍳

Les digesteurs de la famille Laurent

La méthanisation désigne l’étape cruciale où les déchets se transforment en biogaz ! Comme par magie… On vous explique : les déchets sont dans un digesteur fermé sans oxygène qui les chauffe et brasse pendant 60 jours. Les déchets se transforment en 2 énergies : du gaz bio et ce qu’on appelle du digestat.

Du biogaz mais pas que ! 🌻

Le biogaz est une énergie renouvelable mais il ne peut pas être injecté tel quel sur le réseau national de gaz, il reste 2 étapes.

Le digestat est un engrais naturel. Il sera utilisé par les agriculteurs et surtout permet de diviser par deux la consommation d’engrais chimique d’une exploitation agricole. 😯 C’est très green, comme on aime pour protéger notre planète !

Ce n’est pas terminé : le biogaz devient du biométhane 🔵

Avant d’être injecté sur le réseau français de gaz et être acheminé jusqu’à chez vous, le biogaz doit être épuré. Il doit répondre à des spécificités techniques et des exigences réglementaires, sinon n’importe quel gaz pourrait être injecté sur le réseau… A la fi­n de cette étape, le biogaz est devenu du biométhane, un gaz renouvelable également appelé gaz vert. 🌱

Une peu de parfum 💨 et voici du gaz renouvelable pour tous

Le biométhane est inodore, il est donc odorisé avant d’être injecté sur le réseau pour une question de sécurité ⚠️ : il doit être détectable en cas de fuite de gaz chez vous !! Le biométhane est aussi compté pour connaître la quantité injectée sur le réseau. Et enfin sa composition est encore controlée, une dernière fois par GRDF. Il arrive, comme le gaz naturel, dans vos logements pour votre chauffage, la cuisson, l’eau chaude… Exactement le même usage mais c’est du renouvelable et donc meilleur pour notre planète.

On parfume le biométhane

Non seulement ce gaz bio est renouvelable mais il est également issu d’une fabrication 100% française. Toute la production, des déchets jusqu’à l’odorisation, est réalisée en France. En choisissant ilek, vous connaissez la provenance de votre énergie, vous participez à l’économie locale et soutenez le développement durable. 🇫🇷 What else ? 😉

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :