Ça veut dire quoi, une électricité verte labellisée VertVolt ?

Actuellement en France, 70% des offres d’électricité disponibles pour les clients particuliers portent la mention “électricité verte”. Derrière cette appellation, plusieurs réalités se cachent. Pour y voir plus clair et aider le consommateur à faire un choix éclairé, l’ADEME (Agence de la transition écologique) lance un nouveau label : VertVolt. Et pour le comprendre, quelques explications s’imposent !

Une offre d’électricité verte, comment ça fonctionne ?

Être fournisseur d’énergie résidentiel en France, c’est commercialiser une offre d’énergie auprès de clients particuliers. Sur cette offre, une traçabilité des productions et consommations d’énergie est exigée à l’échelle européenne, et règlementée par un système de certificats appelés Garanties d’Origine (GO).

Ce fonctionnement est piloté par une autorité organisatrice européenne, et permet à chaque producteur d’électricité renouvelable, en Europe, d’émettre des certificats en fonction de la quantité d’électricité produite sur son installation : 1 MWh d’énergie produit = 1 certificat.
Le producteur commercialise donc deux produits :
Les électrons, qu’il peut vendre en direct à un fournisseur, ou bien sur un marché libre européen ;
Les certificats de Garantie d’Origine, qu’il vend à des fournisseurs d’électricité dans son pays (aux alentours de 0,5€/MWh), ou dans d’autres pays européens.

Un modèle contrôlé, mais pas nécessairement clair pour le consommateur final : il est en effet possible pour les fournisseurs d’acheter uniquement les certificats de Garantie d’Origine verte, sans jamais acheter les électrons. C’est pour cette raison que l’ADEME labellise désormais les fournisseurs qui s’engagent à rémunérer directement et au juste prix les producteurs français d’énergie, par un achat conjoint de la Garantie d’Origine et des électrons.

Quels sont les critères de labellisation ?

Pour obtenir le Label VertVolt, le fournisseur d’électricité doit démontrer, chaque mois, qu’il achète une quantité d’électrons et de Garanties d’Origine équivalente à celle qu’il vend à ses clients; et ce auprès de producteurs d’énergies renouvelables français.
Il existe ensuite 2 niveaux de labellisation :
– Choix engagé, pour les offres qui comprennent un achat direct de l’électron et de la Garantie d’Origine à un producteur renouvelable français,
– Choix très engagé, pour les offres qui remplissent cette première condition, et qu’au moins 25% de l’électricité provient d’installations mises en place par des collectivités territoriales avec une gouvernance partagée (dans le cadre des projets citoyens, par exemple) ou par d’autres acteurs, mais sans soutien public.

Un double niveau résumé l’ADEME ci-dessous :

Source – ADEME.

Pour aider le consommateur à comparer simplement les offres d’électricité verte, VertVolt impose la communication directe de plusieurs informations :
– La provenance de l’électricité commercialisée (technologie et lieu de production),
– Le recours ou non à la production d’électricité nucléaire,
– La composition des achats aux producteurs,
– La proportion de clients du fournisseur ayant souscrit une offre labellisée.

Cerise sur le gâteau, le label impose aussi aux fournisseurs d’avoir un rôle actif dans la sensibilisation des consommateurs aux économies d’énergie : l’énergie la plus verte, c’est encore celle que l’on ne consomme pas.

Mon offre ilek est elle labellisée ?

Oui, évidement ! Chez ilek, pionnier du circuit court de l’énergie renouvelable made in France, la naissance de ce Label est accueillie avec beaucoup d’enthousiasme : dès mars 2022, 100% de nos nouvelles offres portent le label engagé ou très engagé, marque de transparence et d’impact.

Plus d’informations sur le Label VertVolt sur le site de l’ADEME.


QUESTIONS LIÉES