Le repowering éolien : une démarche plus durable dans laquelle s’engage ilek

Et si on vous disait qu’une énergie durable pouvait le devenir encore plus ? Alors que les premiers parcs éoliens installés en France arrivent en fin de vie, la question de leur renouvellement est un enjeu pour la filière. Chez ilek, nous pensons qu’utiliser l’innovation pour maintenir nos capacités de production et les rendre plus durables sert aussi la transition énergétique. C’est pour cela que nous offrons à nos clients la possibilité de participer financièrement à des projets de repowering éolien.

Le repowering éolien, encore un terme anglais… qu’est-ce donc ?

Concrètement, ce terme désigne le fait de tirer profit des innovations technologiques en remplaçant d’anciennes éoliennes par des modèles plus performants, ce qui permet d’augmenter la valeur des parcs. Car en effet, les premiers parcs éoliens en France ont été construits entre 2000 et 2006 environ, ils vieillissent et ont été construits avec des éoliennes de petite dimension, peu efficaces comparées aux technologies actuelles.

D’ici 2025, environ 500 parcs (équivalent à 5GW) seront arrivés au terme de ces contrats, et présenteront ainsi un fort potentiel de repowering, d’après RES, l’un des principaux développeurs éoliens de France.

Le repowering éolien, en quoi est-ce avantageux ?

1️⃣ Un levier pour augmenter la production d’électricité renouvelable

Le repowering permet de plus que doubler la production d’électricité verte, eh oui ce n’est pas rien ! La production augmente de 123% en moyenne, et cela monte même jusqu’à +300% sur les meilleurs projets.

C’est donc un levier important pour atteindre les objectifs de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie, document stratégique de pilotage de la transition énergétique en France), très ambitieux en matière d’éolien terrestre. La puissance installée devra atteindre 24,6 GW à fin 2023, on en est aujourd’hui à environ 19 GW, soit 8% dans le mix énergétique.

2️⃣ Un avantage au niveau administratif

Alors que l’exploitation de nouveaux sites nécessite de nombreuses études et autorisations administratives, le prolongement de la durée d’un parc existant permet de les éviter. Le repowering s’appuie sur un parc déjà existant, avec un ensemble de données déjà connues et des ressources sur les infrastructures disponibles. Un précieux gain de temps pour les exploitants !

3️⃣ Plus d’énergie, moins de terrain exploité

Le remplacement des vieilles turbines par des machines aux rendements plus élevés permet d’exploiter une plus grande quantité d’énergie avec une moindre utilisation des terres, et un impact visuel moins important pour les riverains. Les projets de repowering sont généralement plus facilement acceptés localement par les citoyens, sachant que les éoliennes sont déjà là depuis un certain temps. Voilà d’ailleurs un point qui nous tient particulièrement à coeur dans les relations que nos producteurs nouent avec les territoires !

4️⃣ Un cercle vertueux pour les territoires

Ces opérations permettent de préserver les emplois locaux et de fournir aux municipalités des revenus constants, sous la forme d’impôts locaux sur les parcs éoliens en exploitation.

“Je remarque qu’après 10 ans dans l’éolien, nous avons des objectifs toujours plus ambitieux en termes de durabilité et recyclage des machines. On était une industrie exemplaire il y a 10 ans, on ne s’est pas endormis sur nos lauriers”
– Thomas Duffes, en charge du développement éolien Occitanie chez Valeco

Chez ilek, nous avons choisi de travailler avec des producteurs qui ont cet aspect de la rénovation et de la durabilité des parcs à coeur. “Un parc éolien qui a pratiquement 15 ans, c’est comme une voiture, pour qu’elle avance, il lui faut de l’huile de coude”, explique Thomas Duffes, en charge du développement éolien Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes chez Valeco. Il est notamment en charge du parc des Monts de Lacaune dans le Tarn, où l’équipe d’exploitation et d’entretien est basée à Barre, à 2km du parc. Une façon de s’assurer d’une rénovation et d’un suivi réguliers, en remplaçant les turbines par de pus efficaces, économes, et silencieuses.

Mettre la main à la poche pour participer au repowering grâce à ilek, c’est possible !

La participation citoyenne est un véritable outil d’appropriation des projets d’énergie verte par les territoires et les riverains. C’est pourquoi nous proposons chez ilek à nos clients de participer concrètement via leur épargne à des projets de repowering.

Exemple avec ce projet dans la Meuse où près de 900 000€ ont déjà été collectés en un peu plus d’un mois. 862 éco-épargnants ont déjà répondu à l’appel d’ilek via notre partenaire Enerfip pour rénover ce parc éolien de Saint-Aubin-sur-Aire, en exploitation depuis 15 ans. C’est l’opportunité pour chaque citoyen de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire. La collecte prendra fin le 30 septembre.

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :