Comment sont rémunéré·e·s les producteur·rice·s de gaz vert ?


Avec ilek vous avez la garantie de soutenir un·e producteur·rice local·e et la filière des énergies renouvelables. En effet, la totalité du gaz commercialisé par ilek est acheté directement auprès de producteur·rice·s français·e·s : nous achetons conjointement leur production de biométhane, et les Garanties d’Origines associées.

Notre engagement est de mettre en avant le travail de ces personnes autour de chez vous pour qu'elles puissent poursuivre le développement des énergies renouvelables et que vous puissiez ainsi soutenir une énergie verte et locale.

Les composantes de la rémunération des producteur·rice·s

Un·e producteur·rice de gaz vert commercialise son énergie à un tarif d’achat fixé par arrêté et ayant vocation à couvrir les coûts d’investissement et d’exploitation de l’installation de production de biométhane, tout en assurant une rentabilité normale du projet.

Un producteur·rice possède 3 sources de revenus qui s’additionnent et lui permettent de pouvoir sécuriser sa production dans le temps :

  1. La vente de sa production de biométhane auprès d’un fournisseur comme ilek, sur la base d’un prix défini par le marché de gros incluant toutes les formes de gaz (gaz renouvelable ou gaz naturel). Ce prix évolue sur un référentiel marché d’offre et de demande et fluctue dans le temps.
Cela signifie que, bien qu’ilek s’engage à rendre l’énergie verte accessible à tou·te·s en favorisant le circuit court, l’achat de gaz vert d’origine 100% française est soumis aux mêmes règles et taxes que le gaz importé d’ailleurs. Ainsi, si le prix de marché de gros augmente, le prix d’achat du gaz vert augmente aussi, ce qui qui va impacter in fine la facture des consommateur·rice·s.
  1. La subvention de l’État qui complète la vente du biométhane sous forme d’une compensation pour garantir aux producteur·rice·s une rémunération fixe :
    - lorsque le prix de vente du gaz est bas, l'État verse une subvention aux producteur·rice·s pour leur garantir un revenu fixe ;
    - lorsque le prix de vente du gaz est haut, ce sont les producteur·rice·s qui reversent le surplus à l'État : ainsi il n'y a pas de profit possible à tirer des évolutions tarifaires .

Cette aide leur permet une viabilité économique, la vente seule du biométhane ne suffisant pas à couvrir les charges d'exploitation. Elle permet de soutenir l'émergence et le développement de la filière.

  1. La garantie d’origine qui se présente sous forme d’un certificat payé par le fournisseur pour valoriser l’approvisionnement renouvelable du gaz. C’est un bonus supplémentaire au bénéfice des producteur·rice·s. Ce prix est fixé au début du contrat et n’a pas vocation à être modifié dans le temps.
Pour en savoir plus sur les garanties d'origine, rendez-vous sur notre article dédié en cliquant ici.

Cet article vous a-t-il été utile ?

< Retour vers L'énergie verte
Powered by HelpDocs (opens in a new tab)