Biométhane et gaz bio

Qu’est-ce que le gaz bio et le biométhane ?

Le gaz bio est aussi appelé « gaz naturel renouvelable ou gaz vert ». Ce gaz est issu de la fermentation de matières organiques (des restes de repas, du bois, des boues issues de l’épuration des eaux usées ou encore des déjections animales). Ces matières sont chauffées dans une grande cuve fermée appelée digesteur et deviennent du gaz vert au bout de quelques semaines.

Avant d’être injecté sur le réseau de gaz, le gaz bio doit être purifié car il contient encore du dioxyde de carbone. Il s’agit du processus de méthanisation. Après l’épuration, on ne parle plus de gaz bio mais de biométhane car il contient plus de 97 % de méthane.

Cette énergie renouvelable non fossile est considérée comme étant neutre en CO2, elle ne contribue pas à l’augmentation des gaz à effet de serre et fait donc partie des leviers indispensables pour la mise en œuvre de la transition écologique.

On entend souvent parler de gaz naturel, quelle est la différence ?

Attention à bien différencier le gaz naturel et le biométhane (le biogaz après épuration). Leur origine est très différente. Contrairement au biométhane, le gaz naturel n’est pas considéré comme une énergie renouvelable. Le gaz naturel est présent sous la surface de la Terre. Il est issu de la transformation naturelle de matières organiques (par exemple des algues). Ce processus prend des années ce qui fait du gaz naturel une énergie fossile, comme le pétrole, bien que beaucoup moins polluant que ce dernier.

Les avantages du gaz vert 

Au delà des questions de coûts, le biométhane a beaucoup d’avantages :

  • Sa production est rapide et simple
  • Il est moins polluant puisque sa production libère moins de CO2 que le gaz naturel.
  • Il permet de réduire la quantité de déchets
  • Il produit un digestat pouvant être utilisé comme engrais naturel organique en substitution des engrais fossiles

Le gaz à adopter pour participer à la transition énergétique, vous ne trouvez pas ?

La filière du gaz bio en France

Alors qu’il n’existe qu’une cinquantaine de sites de production de gaz bio en France, ilek a décidé d’accompagner la filière en proposant une offre exclusive : du gaz bio 100% français !

L’ensemble de la filière est en pleine ébullition. Cette technologie a beaucoup d’avantages. Elle a un impact sur le secteur de l’énergie, sur le traitement des déchets et même sur l’agriculture.

Les pouvoirs publics ont pris conscience de l’enjeu. La production en gaz bio devrait couvrir le besoin français d’ici 2050. Les ressources sont disponibles.

La France sera autonome en gaz et chez ilek, nous avons envie de participer activement à cette transformation aux côtés des producteurs.

 

Un autre article qui pourrait vous intéresser : Changer de fournisseur de gaz, c’est simplissime! 


QUESTIONS LIÉES